Colle de raccord Orcon Proclima pour Frein vapeur

8,30 Montant TTC

En stock

  • Cartouche de 310 ml
  • Us­age uni­versel à l’in­térieur
  • Respect des normes DIN 4108-7, SIA 180 et OENORM B 8110-2
  • Grand pouvoir ad­hésif ini­tial
  • Colle résist­ante à l’eau
  • Ex­cel­lents ré­sultats lors du test de nociv­ité

Colle de raccord écologique

Avantages

La colle de raccord écologique possède un très fort pouvoir ad­hésif et séchage rap­ide, donc pas be­soin de latte de fix­a­tion sur les sup­ports solides.
Col­lages étanches à l’air selon les normes DIN 4108-7, SIA 180 et OENORM B 8110-2. Elle a une très bonne ex­tens­ib­il­ité, ainsi qu’une élasti­cité dur­able, lors de la pose, elle a une pénétra­tion pro­fonde dans le sup­port. Vous pouvez la stocker aus­si par temps de gel. Cartouche de 310 ml.

Application

Réal­isa­tion de rac­cords étanches à l’air de tous types d’isolants (frein-va­peur). Ainsi que des mem­branes d’étanchéité à l‘air, dont not­am­ment tous les frein-va­peurs et mem­branes d’étanchéité à l’air Pro Clima. Les col­lages des rac­cords sont con­formes aux ex­i­gences des normes SIA 180 et DIN 4108-7.

Supports

Av­ant le col­lage, nettoy­ez le sup­port à l’aide d’un balai, avec de l’air comprimé ou es­suy­ez-le avec un chif­fon. Les sur­faces minérales (en­duit ou béton) peuvent être légère­ment hu­mides. Le col­lage n’est pas pos­sible sur des sup­ports re­couverts d’une fine couche de glace. Les matéri­aux à coller ne doivent pas être recouverts de sub­stances an­ti­ad­hés­ives (comme de la graisse ou du sil­ic­one). Les sup­ports doivent être suf­f­is­am­ment solides. Si ce n’est pas le cas, il faut pré­voir notamment une con­sol­id­a­tion méca­nique (latte de fix­a­tion sur les sup­ports fri­ables par ex­emple).

Une ad­hérence dur­able s’ob­tient sur toutes les mem­branes pro clima in­térieures et ex­térieures, et sur d’autres frein-va­peurs, mem­branes d’étanchéité à l’air (par ex­emple en PE, PA, PP et alu­mini­um) ain­si que sur les écrans de sous-toit­ure et pare-plu­ie (comme en PP et PET). Les rac­cords peuvent se faire sur les sup­ports minéraux (en­duit ou béton par ex­emple), le bois brut de sciage, raboté et/ou verni, les matières syn­thétiques ri­gides, les métaux in­oxy­dables (par exemple, les con­duits, fenêtres, etc.) et les pan­neaux dérivés du bois rigides (pan­neaux d’ag­glom­érés, OSB, contre­plaqués, MDF).

Les meil­leurs ré­sultats en ter­mes de pro­tec­tion de la con­struc­tion s’ob­tiennent sur des sup­ports d’ex­cel­lente qual­ité. C’est à l’util­isateur de véri­fi­er l’adéqua­tion du sup­port ; au be­soin, nous re­com­mandons de procéder à des es­sais de col­lage.

Conditions générales

Les collages ne peuvent pas être soumis à une contrainte de traction. La solidité finale sera atteinte uniquement à l’état sec. Des mesures complémentaires peuvent être utiles, par exemple des fixations mécaniques. Après le collage du frein-vapeur, il faut soutenir le poids de l’isolant à l’aide d’un lattage. Consolider éventuellement aussi les endroits collés par des lattes. Évacuer rapidement l’excès d’humidité de l’air ambiant par une aération systématique et constante ; installer éventuellement un déshumidificateur de chantier.

Informations complémentaires

Poids 0.5 kg